C’est exactement ce que vous allez vous dire quand vous aurez lu cet article :

Je m’en balance de ma balance !

Et non seulement vous allez le dire mais en plus vous allez le faire.

Vous allez balancer cette fichue balance sous un meuble ou dans un placard, loin de votre regard quotidien.

Pourquoi cette punition ?

Parce que chez certaines personnes (souvent des femmes a priori) la pesée du matin est un rituel auquel elles ne peuvent plus déroger.

Se lever, faire pipi, enlever pyjama et autres puis monter sur la balance.

Passer devant le jury.

 

Et là, deux options possibles :

1/ La balance annonce un poids inférieur à la veille

Youpi ! Le sourire revient. C’est la fête !

Je suis top canon aujourd’hui 🙂

 

2/ La balance annonce un poids supérieur à la veille

Et m**** ! La journée est gâchée, d’ailleurs à quoi bon vivre ?!

Je suis grosse et moche… et en plus j’ai rien à me mettre !

 

C’est là qu’apparait le piège ! Que vous soyez dans le cas 1 ou dans le cas 2 d’ailleurs.

Cas 1 : bon eh bien puisque j’ai “maigri”, je suis relax, je peux me faire plaisir.
=> Traduction : je me lâche et je mange plus que ma faim.

Cas 2 : c’est une cata, je suis nulle, je n’ai aucune volonté… Tanpis je lâche prise !
=> Traduction : je me lâche et je mange plus que ma faim.

Cas 2 (bis) : c’est une cata, je suis nulle, je n’ai aucune volonté… A partir de tout de suite, je suis au régime, je ne mange plus de pâtes, de pain, de chocolat, de pain, de beurre, de frites, de confiture, de fromage, de mayonnaise, de crème, de riz, de sauce,….
=> Traduction : je contrôle la situation quelques heures puis à un moment donné, je “craque” totalement ! Je me remplis de tout ce dont je n’ai pas le droit… J’ai mal au ventre et je culpabilise. 

Ça vous parle ?

Si oui, je vais vous expliquer ce qu’il se passe.

Votre balance chérie est un réalité très nuisible. Elle a trop de pouvoir. Beaucoup trop ! OK elle décide de votre poids mais en plus, elle décide de votre humeur !

Elle semble vous soutenir mais en réalité elle vous met des bâtons dans les roues.

Car elle vous empêche d’aller à l’essentiel.

C’est quoi l’essentiel ?

L’essentiel, ce sont ces 3 éléments que vous avez en vous et qui sont les seules et uniques informations à écouter en matière d’alimentation.

1/ Votre sensation de faim

Ai-je faim ? Si oui, je mange (à ma faim). Si non, je ne mange pas. Si je ne sais pas, je bois un verre d’eau ou un déca ou un thé et je vois où j’en suis (de mon éventuelle faim).

2/ Votre sensation de satiété

Ai-je encore faim pour un dessert ou pour reprendre de cette délicieuse paella ?
Ai-je mangé suffisamment lentement pour que mon corps ait senti s’il avait reçu ce dont il avait besoin (et pas plus ni moins) ?
Et si je faisais une petite pause pour voir ? Et si je gardais cette tartelette pour mon goûter ou mon diner ?

3/ Vos émotions

Dans quel état émotionnel suis-je en me mettant à table ?
Suis-je disponible à ce que je m’apprête à faire ?
Suis-je calme et apaisée ? Si non, quelle émotion est présente en moi ? Me donne t-elle envie de manger ? Envie de me remplir ? Envie de gloutonner ? Que puis-je faire pour évacuer cette émotion sereinement ? Etc.

 

L’idée est de développer sa propre expertise. De reprendre le chemin de ses sensations propres.

Je sais que cette route est difficile et longue mais elle en vaut vraiment la peine !

Pour y parvenir, il faut essayer et se faire confiance. C’est ce que nous faisons avec mes clients. Ils remplissent une grille que j’ai élaborée, durant une dizaine de jours puis nous faisons le point. Dans cette grille, à aucun moment nous ne parlons aliments. Nous ne parlons que des trois éléments.

Parfois, un des trois éléments pose plus de problème que les deux autres. Alors nous travaillons spécifiquement dessus.

Puis peu à peu, les choses s’apaisent. Le regard sur soi change vers plus de bienveillance, d’estime et de conscience. 

Alors n’ayez pas peur.

Balancez votre balance et faites vous confiance ! 😉

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>