Non ce n’est pas une nouvelle expression utilisée par les d’jeunes, non (#jaipassélaquarantainemerci).

Non ce n’est pas un message codé.

Non je ne parle pas de vitamines, ni de nutriments.

Non je ne parle pas de classe d’énergie.

Non.

Je parle de…

Votre profil perceptif !

C’est à dire la façon dont vos cinq sens vous renseignent et vous font appréhender le monde.

Et oui.

Tout le monde a un profil perceptif. C’est classe non ?

 

V signifie visuel.

A signifie auditif.

K signifie kinesthésique.

Le visuel est globalement plutôt sensible aux images, aux photos ou aux dessins. Dans une conversation, il va utiliser l’expression “Je vois ce que tu veux dire” ou “Je ne vois pas pourquoi”.

L’auditif lui sera sensible aux sons, aux bruits, aux voix et aux musiques. Dans une conversation, il va utiliser l’expression “J’entends ce que tu veux dire”.

Le kinesthésique percevra le monde au travers des sensations tactiles de son corps (odorat et goût compris). Dans une conversation, il pourra dire “Je ressens ton émotion”, “Je ne peux pas le sentir”.

 

Pourquoi est-ce intéressant de savoir à quoi nous sommes plus sensible ?

Pour mieux se connaitre

C’est toujours utile d’en apprendre sur soi. Bien entendu, nous avons un sens dominant mais nous les utilisons tous. Se lire selon ce filtre permet aussi de comprendre comment nous fonctionnons et à quoi nous sommes réceptif.

Par exemple quand nous visitons un logement, quand nous choisissons un restaurant, un vêtement ou quand nous rencontrons quelqu’un pour la première fois. A quoi sommes-nous avant tout sensible ?


Pour mieux communiquer

Combien de conflits ou d’incompréhensions pourraient être évités si nous nous mettions au diapason de l’autre de temps en temps ?

Au travail par exemple : lorsque Jean-Pierre (V) aura besoin d’un schéma pour comprendre ce que nous expliquons (alors que nous braillons depuis une demie-heure pour lui réexpliquer), que Colette (A) demandera à ce qu’on répète pour être certaine d’avoir tout enregistré (mais qu’on lui fera un schéma) ou que Laurence (K) se lèvera pour changer de place (ce que nous interpréterons comme un signe de désintérêt).

En couple par exemple : lorsque Madame (A) sera en attente d’un “Je t’aime” de la part de son homme, que Monsieur (K) prouvera son amour avec des fleurs, des sorties, des cadeaux. Madame finira par douter de l’amour de Monsieur en lui demandant “Pourquoi tu ne me dis jamais je t’aime ?”. Ce dont Monsieur s’étonnera ! Mais je t’aime, je t’offre des fleurs, je t’emmène en week-end…

CQFD 🙂


Pour booster nos fonctions cognitives

Lorsque le livreur dépose enfin chez vous ce (#p***** de) meuble I*** que vous avez commandé et qu’il va falloir monter. Comment vous y prenez-vous ?

Vous démarrez illico en sortant les matériaux, en les touchant, en vous laissant guider instinctivement ?

Vous lisez scrupuleusement la notice et ordonner face à vous les pièces ?

Vous lisez la notice à voix haute, plusieurs fois si besoin ?

Et si vous êtes lycéen ou étudiant, savez-vous ce qui pourrait booster vos apprentissages et votre mémoire ? A part la sophrologie bien sûr ! 😉
Faire des fiches ? Enregistrer vos cours et vous les repasser ? Expérimenter ce que vous apprenez et bouger régulièrement entre chaque séquence ?

 

Bref, savoir si l’on est V, A ou K, c’est chouette. Ça fait gagner du temps, de l’énergie et de la fluidité. Ça permet d’éviter certains pièges aussi 🙂

Alors ? V, A ou K ?

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>