Depuis quelques jours, nous sommes entrés officiellement dans l’automne. Ceux qui me lisent depuis longtemps le savent, l’automne est ma saison préférée.

Ici dans ma campagne, nous avons pu en constater les premiers signes (youpi !)… Et par chez vous ?

Mais à en croire les réseaux sociaux ou la presse (ou les conversations à la machine à café), pour beaucoup de monde, l’automne est synonyme de déprime voire de dépression.

Alors pour ne pas looser tous les ans à la même époque, je vous propose de lire ce qui suit 😉

 

Au fait, c’est quoi l’automne ?

L’automne est l’une de nos quatre saisons. Ce qui signifie qu’elle couvre un quart de notre année, soit 3 mois du 22 septembre au 21 décembre.

Nous ne pouvons donc pas faire comme si ça n’existait pas… 🙂 Trois mois, c’est un temps suffisamment long pour s’intéresser à ce qu’il se passe, ici et maintenant.

L’automne fait la transition entre la saison chaude (l’été) et la saison froide (l’hiver). D’ailleurs, nous le sentons déjà puisque le matin, il fait quand même frisquet (bref, on se caille) et l’après-midi, nous sommes bien.

En gros, nous sommes devant notre placard et nous soupirons : chèpa quoi mettre avec ce temps…

Nous hésitons… Oh bah nan j’vais pas déjà ressortir mes collants opaques ? Quoique… j’en ai tellement envie… Et je mets quoi pour sortir moi ? Ma veste ? Mon manteau ? Une écharpe ?….

L’automne signe définitivement la diminution de la durée du jour et l’arrivée du froid. 

Si certains se feraient bien un “dernier barbeuk”, d’autres se loveraient bien devant leur cheminée…

Ainsi, il se passe cela : “Le manque de lumière ralentit la photosynthèse tandis que le froid provoque la dégradation de la chlorophylle. La disparition progressive du vert chlorophyllien démasque une palette de pigments qui étaient présents dans les feuilles mais non visibles. Carotènes (orange), anthocyanines (pourpre), et xantophylles (jaune) s’expriment alors et donnent aux feuilles leurs belles couleurs chaudes…. Puis une zone d’abscission se forme à la base des feuilles, qui tombent sous l’effet de leur poids et du vent. Tous ces processus sont régis par des hormones et des enzymes” (source : INRA).

L’INRA dit en d’autres termes qu’en automne, kiffer les ballades en forêt emmitouflé dans une écharpe, c’est normal 😉

 

Prendre son automne en main

A la lecture de ce petit rappel, il me semble que nous pouvons en tirer quelques chouettes inspirations, non ?

1/ Accepter et même : accueillir pleinement l’automne !

Accepter que oui ça y est, nous y sommes (en automne). Pour un temps, faire le deuil de l’été et de ses réjouissances. Et accueillir l’automne avec plaisir. S’ouvrir à la différence (de température, d’ambiance, d’alimentation, de vêtements…).

2/ (Re) Découvrir les fruits et légumes d’automne

Dans mon potager, alors que les tomates restantes, commencent à rider sévèrement (abus de soleil estival ? ha ha), les citrouilles, les potirons, les potimarrons sont flamboyants !

Il n’y a pas de mystère : il y a un temps pour tout.

Alors on dit “au revoir et à l’année prochaine” aux fraises et on déguste de saison. Si à la question “que mange t-on comme fruits et légumes en automne ?”, vous séchez : lisez cela.

Je vous épargne le couplet santé mais quand même, sachez que pour amener au mieux votre organisme dans l’automne, il lui faut des apports spécifiques. En la matière, rien de mieux que d’écouter ses envies. Face à l’étalage au marché, écoutez-vous et laissez-vous séduire par les trésors de l’automne… Votre moral et votre corps vous diront merci.

Pas d’idées en cuisine ? Cliquez ici 😉

3/ Adapter son environnement

Dans la continuité du 1er point, voyez comment, passer en mode automne.

Pour commencer : ranger le BBQ, le parasol, les tongs, le rosé, les vêtements d’été, votre bouée canard et votre crème solaire.
Et préparez-vous aux jours plus courts et au froid : aller rechercher votre manteau, vos bottines, vos collants, votre plaid, des bûches pour la cheminée, votre thé préféré, quelques bougies,…

 

Avec tout ça, si vous ne parvenez pas à entrer dans l’automne, l’automne elle, saura vous séduire et réveiller vos sens 🙂 Faites vous/lui confiance !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>