Nous sommes des êtres de mouvements et d’anticipation. Nous pensons naturellement à la minute d’après, au jour suivant, à la prochaine saison. Rien d’alarmant à cela tant que cette posture ne devient pas un mode de vie nous éloignant de la conscience du moment présent.

Nous avons en nous cette flamme qui nous anime et nous fait avancer vers nos désirs, nos besoins, nos idées, nos projets, nos envies de bonheur.

Et pour avancer, nous faisons des petits pas, jour après jour. Ces pas peuvent prendre différentes formes et parfois, nous ne parvenons pas vraiment à les identifier ou à les décider.

“De quoi ai-je besoin pour avancer ?” : quelques pistes

De temps

Le temps est devenu précieux car rare. Beaucoup de gens courent après lui et disent “en manquer”. Résultat, nous avons du mal à nous accorder du temps. Nous agissons vite, nous travaillons le plus efficacement possible, nous “dépotons”… Bref, nous passons notre vie à essayer de gagner du temps et à surtout ne pas en perdre. Vaste débat que celui-ci.

En attendant, lorsque nous avons des idées ou des projets en tête, le temps peut être un allié de choix. Il nous permet de réfléchir, d’intégrer au plus profond de nous si nous sommes en phase avec ce dont nous avons besoin. Il nous aide à maturer, à décider et à trouver le chemin le plus approprié.
Mais comme nous avons souvent l’impression d’en manquer, nous ne nous autorisons pas à nous en laisser un peu, à en consacrer un peu, juste pour laisser reposer, laisser décanter ce qui nous anime.

D’être rassuré

Lorsqu’une idée nouveau ou un projet audacieux commence à prendre forme dans notre tête, nous sentons de l’excitation ET de l’inconfort. Nous sommes face à l’inconnu et cela nous place en marge de notre fameuse zone de confort. C’est à ce moment-là qu’arrivent les hésitations, les doutes, les “fausses excuses”.
Si l’idée persiste dans notre cœur et au plus profond de notre âme, c’est qu’elle est bonne et qu’il va nous falloir trouver la clé de notre ré-assurance.
Toutes les pistes énumérées ici peuvent être des clés de ré-assurance. A chacun de choisir celle qui répond le mieux au “style” de ré-assurance dont il/elle a besoin.

D’agir

Je le dis souvent à mes clients, le seul moyen de dépasser une peur ou une appréhension, c’est de poser un acte. Bien souvent, nous passons par une phase d’hésitation voire de peur qui nous paralyse. Mais en agissant, en menant une action (même toute petite), nous faisons baisser notre tension interne et motivons notre élan.

De signes

La vie est malicieuse 🙂 Elle nous fait des petits clins d’œil parfois : synchronicités, télépathie, situation “comme par hasard”, évitements de justesse, heures miroir, animaux, récurrences, etc. Toutes ces manifestations sont des signes qu’il nous fait prendre en compte et entendre. Et cela, personne ne nous l’apprend car cela se situe dans notre intuition et notre capacité à entendre ce que la Vie, l’Univers a à nous dire. Ce n’est ni une question de religion ou de croyance, c’est juste une question d’ouverture à notre environnement et de confiance en soi.
Certains de ces signes vont nous encourager à persévérer, d’autres, vont nous faire prendre conscience des risques, des menaces ou des points de vigilance.
A nous de prêter l’oreille 😉 !

De confiance

Lorsque nous nous apprêtons à sortir des sentiers battus ou à engager un projet, nous ressentons parfois que nous ne sommes plus très sûr de nous. Cette confiance en béton armée qui nous accompagne dans nos activités habituelles, semble plus fragile.
Pour la conserver et la développer, rien de mieux que de lister sur une feuille tous nos succès, nos réussites et nos belles avancées ! C’est là que se loge notre confiance. Elle a été là, elle le sera encore. Il suffit juste de s’en rappeler pour ne plus en douter. Nous avons en nous TOUT ce qu’il faut.

D’aide

Je constate combien il est difficile de demander de l’aide pour certains d’entre nous. C’est un peu comme si demander de l’aider était un aveu d’échec ou de nullité…
Non, au contraire, demander de l’aider est un signe de courage qui place la puissance de l’interdépendance au cœur des relations.
Réfléchissez : qui pourrait vous aider pour mener à bien votre projet ou votre idée ? Cela peut être une personne de votre entourage ou une personne inspirante pour les livres qu’elle a écrit ou encore un organisme.
Toutes les sociétés se sont développées sur la base de systèmes d’entraide. C’est juste nous avons oublié parce qu’aujourd’hui, l’individualisme s’érige en norme. Quelle erreur…

De paix

En d’autres termes, par moment, nous avons besoin de nous consacrer pleinement à notre idée et qu’on nous laisser tranquille pour le faire ! Nous n’avons absolument pas envie d’être conseillé ou influencé par qui que ce soit. Nous désirons juste vibrer le temps nécessaire avant de “rendre publique” notre projet.

D’informations

Et oui, “d’informations”, tout simplement. A l’heure d’Internet, rien de plus facile. En gardant notre esprit critique et notre discernement bien sûr ! 🙂
Si nous ne sommes pas convaincu ou hésitant, documentons-nous. Apprenons, lisons, regardons, nourrissons-nous pour mieux décider.

Alors ? Avez-vous trouvé votre bonheur dans cette liste ? Avez-vous identifié d’autres besoins ? 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Website Protected by Spam Master


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.