Cette question qui semble anodine, ne l’est évidemment pas !

Croyez-vous en vos capacités ?

En vos talents ?

En vos compétences ?

En vos ressources ?

En vos savoir-faire ?

En vos savoir-être ?

En vos dons ?

Y croyez-vous ?

Parce que vous avez remarqué, nous avons toujours tendance à croire au potentiel des Autres, mais moins au nôtre.

Et pourtant, vous n’imaginez pas à quel point c’est important de croire en soi.

 

Le piège

En réalité, pour croire en soi, il faut que notre environnement nous apprenne à le faire.

Bébé puis enfant, nous avons besoin d’être encouragé et rassuré. Nous avons besoin de soutien et de lire dans le regard de ceux qui nous entourent, que nous avons de multiples et précieuses capacités.

Car sans cela, croire en soi devient difficile.

Un rapport à l’échec s’installe et devient un peu trop intime. Et la croyance que nous n’allons pas y arriver, que ce n’est pas pour nous, que cela n’est pas à notre portée, devient légion.

C’est un peu comme au ski lorsque la vitesse s’accélère et qu’au loin nous apercevons le méga poteau des remontées mécaniques. Intérieurement, sous l’effet de la peur, nous installons dans notre mental, une petite phrase du style :

Le poteau, le poteau ? le poteau ! le poteau ?!!!!!!

Et paf !

On se le prend.

CQFD.

Si nous nous mettons en mode “échec” ou en mode “je ne vais pas y arriver”, que se passe t-il ?

Nous échouons, nous ratons, nous n’y arrivons pas.

Car nous avons mis toute notre énergie, toutes nos petites cellules biologiques en mode “plantage”.

Et ça a marché.

Ça marche toujours. Je veux dire : l’auto-foirage marche toujours.

 

La recette ?

C’est tout simple. Oui. Tout simple.

Si ça marche dans un sens (l’ auto-foirage), il est probable (et certain même en sophrologie en particulier) que cela marche dans l’autre.

Je m’explique :

En se vivant positivement, nous générons du positif, nous créons des cheminements positifs, nous rencontrons du positif, nous nous considérons positivement, etc.

Pas mal non ?

Pour y parvenir :

1/ L’exercice des bâtons

2/ Inscrire en soi (béton armé ? Marbre ? Tatouage ?) les choses que nous avons réussies, les moments où nos compétences ou nos talents ont reçu la reconnaissance qu’ils méritaient

3/ Se mettre en mode “I believe I can fly tout le temps !

A partir de maintenant, remettez votre mental en mode “Je crois en moi” !

A partir de maintenant, puisez dans vos ressources et vos talents car vous en avez des tonnes !

A partir de maintenant, décidez pour vous.

A partir de maintenant, tout est possible 😉

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Website Protected by Spam Master


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.