Je pensais l’autre jour : l’été est un sujet universellement inspirant. 

J’en ai pour preuve le nombre de chansons, de livres, de films, de villes même… etc. qui mettent l’été en scène. Incroyable. 

C’est vrai que cette saison rassemble tout un univers autour d’elle.

Je suis certaine que si on faisait un micro-trottoirL’été vous inspire quoi ?” nous aurions des réponses très intéressantes ! Commentez pour voir 😉 

Chacun a son avis sur ces quelques semaines. La fin de l’année scolaire sonne comme une récré prolongée et la promesse de renouveau en septembre.
Beaucoup attendent leurs vacances avec impatience. Juillet, août, septembre, chacun choisit selon ses goûts et ses possibilités. 

Que l’on soit assoiffé de départ ou non, que l’on ait la capacité de rejoindre un ailleurs ou non, l’été est propice à envisager son quotidien sous une forme “adaptée” 🙂

1/ La chaleur

Cela n’aura échappé à personne : il fait rudement chaud ! Et mine de rien, cette montée des températures nous occupe pas mal. 

Fermer les volets et les fenêtres, mettre la clim au bureau, dans la voiture, sortir le matin ou tard le soir, s’habiller léger, boire beaucoup d’eau, guetter la météo,… et en parler avec toutes les personnes que nous rencontrons 🙂 

Et si on passait en mode “chat” ou en mode “espagnol” si vous préférez ? Actif très tôt le matin puis le soir et tranquille la journée. Un bon moyen de caler une petite session de méditation ou de sophrologie !  

2/ Le temps 

Inutile de nous agiter derrière nos claviers et autres outils de travail, Duchmolle et Dugenou sont parti(e)s en vacances. Nos emails ne seront pas lus avant… 15 jours au moins. Idem pour les réunions, l’été la notion d’urgence reprend sens…. (#ouf) 

Et si on repassait en mode vital : à savoir, ouvrir sa boite mail uniquement deux fois par jour ? Rien de mieux pour commencer à faire descendre le stress et pour récupérer un peu de cerveau

3/ Les sensations 

Que celles et ceux qui ont envie de raclette en ce moment, lèvent la main ! 

Force est de constater qu’en été pour une majorité d’entre nous, les attirances alimentaires changent… parce que nos sensations internes s’adaptent elles aussi. 

Moins faim, beaucoup plus soif. 

Envie de léger et de frais, de repas moins lourds et copieux. Quitte à se faire une petite glace pour fêter ça 😉

Et si on écoutait nos sensations estivales ? Notre corps sait ce dont il a besoin. C’est notre GPS interne. Il veille sur nous. Il ne nous veut que du bien. Alors laissons-lui sa chance ! 

4/ Le soleil

Ça y est il est là et bien là. On l’a espéré tout l’hiver et maintenant on se cache de lui ! C’est le monde à l’envers… 🙂 

Le soleil est un allié de notre santé et de notre moral. Sans en abuser (c’est comme tout…), il stimule et renforce pas mal de fonctions en nous. 

Et si on profitait du soleil en conscience ? Pas que pour la bonne mine hâlée, je veux dire. Aussi pour tous ses bienfaits dont il a le secret. 

#gratitude

5/ Les relations 

L’été permet d’aller et venir et d’alimenter son réseau familial et social. Et même si on travaille, on se retrouve avec des collègues que l’on fréquente moins d’habitude, les autres étant en congés. 
On fait des BBQ, on rend visite à telle ou telle personne, on en rencontre de nouvelles,… Bref, nos relations sont en ébullition. 

Et si on prenait encore plus soin de soi durant ces moments d’interaction ? En travaillant son authenticité par exemple ? Son écoute ? Son lâcher-prise ? D’excellents moyens de rester serein et vraiment “en lien”. 

6/ L’ennui

L’été permet (je l’espère pour vous !) d’arrêter cette course infernale à l’organisation et à l’hyper anticipation du reste de l’année.  

S’offrent à nous des moments de vacuité, de flottements où le temps réapparaît dans sa dimension “de possibles”. 

Et si on se laissait faire ? Et si on laissait filer le temps sans tenter quoi que cela soit pour le remplir ou le dompter ? Et si on se mettait en mode “instant présent” et contemplation

Rien de mieux pour vivre chaque seconde en pleine présence (et s’éviter l’éternel “J’ai pas vu les vacances passer”, du retour). 

7/ La découverte

Découvrir ou redécouvrir. Voilà une chouette activité en été ! Que l’on parte ou non d’ailleurs. 

Si on est loin de chez soi, naturellement nos cinq sens sont en éveil pour nous permettre de nous connecter aux gens, à leur culture, aux lieux, aux spécialités culinaires que l’on découvre. 

Sinon, rien ne nous empêche d’aller enfin visiter ce musée qui est à 10 km de chez nous depuis environ huit ans ou de découvrir ce village qui nous attire depuis trois ans et qui se situe à 1h30 de voiture d’ici. 

Stimuler ses cinq sens encore et encore. Faire passer par eux des impressions, des émotions, des sensations qui nous font être à la vie “en relief” ! 

8/ Une transition 

L’été marque la fin d’un cycle et le début d’un autre qui commencera avec la “rentrée“. Mot (soit dit en passant) utilisé par tous, parents d’élèves ou non. 

Alors avant la rentrée et si on profitait de cette période pour se laisser vivre ce moment un peu différent où des choses s’achèvent et d’autres se préparent ? Et si on accueillait cette transition pour ce qu’elle est, sans essayer de la rationaliser ? Et ce, même si elle parait inconfortable… 

Il n’y a rien à faire qu’à laisser faire, comme je dis souvent à mes clients 😉 Chouette programme non ? 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Website Protected by Spam Master


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.