C’est fou comme parfois, nous sommes doués pour ne pas nous entendre 🙂

Nous sentons au fond de nous que quelque chose de nouveau est en train d’émerger ou de prendre forme, mais nous ne prêtons pas spécialement attention à ces signes qui apparaissent.

Cela peut être une sensation dans le corps.

Cela peut-être une pensée qui tourne comme une musique d’ambiance.

Cela peut-être une intuition.

Cela peut-être des synchronicités, des lapsus, des actes manqués, des “coïncidences”

Cela peut-être des images ou des impressions.

Nous continuons comme si de rien n’était et pourtant, ces phénomènes eux, restent et se renouvellent.

Ils semblent nous dire :

Vas-tu enfin entendre ce qu’il se passe en toi ? 

 

A ce stade, l’inconfort est là.  Nous traversons une zone de non-certitude et de non-choix.

Mais à force, et avec un peu de temps, notre inconscience devient conscience.

Nous commençons à entrevoir qu’il se passe quelque chose d’autre, quelque de nouveau.

Nous laissons s’entre-ouvrir la porte sur nos ressentis.

L’écoute devient possible.

Si et seulement si, le mental ne censure pas. 

Ne pas se juger, laisser faire, accueillir ce qui est là. Car cela ne trompe pas.

Même si c’est fou, même si c’est étrange, même si c’est douloureux, même si c’est violent, même si c’est incroyable, même si c’est glaçant, même si c’est dingue…

Puis, accepter.

 

Accepter cette réalité qui est la nôtre et qu’il faut se réapproprier.

Accepter pour pouvoir envisager une évolution, une transformation personnelle.

Cela prendra peut-être trois jours ou trois ans, mais les dés sont jetés.

Accepter pour agir.

Pour modifier ce qui doit l’être.

Soi ? Son environnement ? Ses vraies envies ? Ses décisions ? Ses objectifs ? Son hygiène de vie ? Ses projets ?…

Accepter pour faire les choix les plus justes pour soi. 

Il faudra peut-être du courage, de l’audace, du temps, de la patience, de la bienveillance, de l’aide, de l’humour, de l’amour, de la distance, de la fermeté,… pour mener à bien ce repositionnement

Il faudra peut-être lâcher, trier, sélectionner au fond de soi ce qui ne nous correspond plus.

Il faudra peut-être s’ouvrir, chercher, élargir notre vision.

 

Mais, ce qui émergera alors du fond de nous, deviendra tellement évident que tout s’organisera naturellement.

Parce que ces signes seront logiques et inéluctables !

Parce que ces éléments nouveaux ne seront que les témoins de notre authenticité. 

Parce que ces ressentis deviendront notre nouvelle réalité. 

 

Alors, si vous vous écoutez, qu’est-ce qui émerge du fond de vous en ce moment ? 😉

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Website Protected by Spam Master


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.