Vous avez remarqué, quand tout le monde nous dit “mais arrête de te prendre la tête avec ça !!”, et bien c’est pire.

Nous bloquons encore plus, nos pensées sont exclusivement centrées sur le “problème” ou le “sujet”. Notre mental est en mode monomaniaque.

Bref, nous ne pouvons pas faire autrement.

Un peu comme quand une gynéco dit à sa patiente dont la grossesse tarde à venir : “arrêtez d’y penser et ça viendra”.

Ou alors, comme si tout le mois de décembre, nous demandions aux enfants d’arrêter de penser à Noël.

La bonne blague !

 

Je me suis rendue compte au fil du temps et en accompagnant mes clients, que “lâcher prise” était en réalité un leurre.

Un leurre pour les raisons évoquées ci-dessus.

 

Prendre de la distance, lâcher prise, nécessite une première étape :

COMPRENDRE.

Comprendre ce que l’on tient. Comprendre ce que nous n’arrivons pas à lâcher justement.

Nourrir cette part en nous qui n’est pas comblée.

Sans cela, il semble que le repositionnement soit plus difficile.

 

Pour comprendre, il faut aller chercher en soi.

C’est peut-être l’étape que l’on oublie le plus souvent d’ailleurs.

Aller regarder en soi de quoi il s’agit.

Quelle est mon émotion ? Pourquoi est-ce que je bloque ? Suis-je en colère ? Excité(e) ? Quel sentiment m’habite ? Quelle peur m’envahit ? Qu’est-ce qui est important pour moi dans cette situation et qui semble menacé ? Ou incertain ?

 

Une fois examinés ces questionnements, nous pouvons enfin savoir où cela se situe et pourquoi c’est une situation qui nous (pré)occupe.

Le mental, une fois nourri (de sens, de clés, de repères) peut s’apaiser un peu.

La confiance réapparait doucement.

Les émotions trouvent enfin leur place, trouvent enfin un écho.

Le corps ré-émerge dans notre conscience.

Un équilibre peut se réinstaller avec ces nouvelles données.

 

Alors, si vous aussi, vous bloquez ces temps-ci sur quelque chose (ou quelqu’un), prenez une feuille, un crayon et partez à la recherche de la clé de compréhension. Explorez en long, en large et en travers ce qui est là pour vous. Notez, écrivez ce qui vous anime. Sans le juger !
Et vous verrez que votre mental rassasié d’infos vous laissera heure après heure, de plus en plus tranquille.

Il restera à vous connecter à votre confiance et à celle que vous avez en la Vie.

Pour voir enfin, les choses se modifier, s’éclaircir, se relâcher en vous…

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Website Protected by Spam Master


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.