Je pense que nous avons tous quelque chose ou quelqu’un dont nous aimerions nous libérer.

Nous nous trainons des machins qui parfois ne sont même pas à nous !

Des peurs, des angoisses, des appréhensions ou du stress.

L’impression négative que nous ne pouvons pas, nous ne devons pas, ça ne se fait pas, etc.

La sensation que nous devons rester à notre place, ne pas déborder, rester fidèle à,…

Nous sommes régulièrement rappelés par notre petite voix intérieure. Celle qui censure, qui n’autorise pas, qui contraint, qui empêche.

 

Résultat ?

Nous vivons à moitié. Nous nous retenons de faire ou de penser ou de choisir ou de ressentir telle ou telle chose.

Nous en avons conscience et nous le regrettons mais il nous semble que nous ne pouvons pas faire autrement.

Pourtant, la libération serait si bonne

 

Que faire ?

Comme souvent, sans doute faut-il commencer par regarder les choses en face 😉

De quoi ai-je besoin de me libérer ?

Prendre un papier et un crayon et faire la liste sur une 1ère colonne.

Le plus simplement et honnêtement possible.

 

Par exemple

J’ai besoin de me libérer de :

mon besoin de contrôle,

ma peur de souffrir,

mon stress au travail,

mon passé,

ma peur de la maladie…

 

Une fois fait, mettre en face – dans une 2ème colonne – ce que cette libération permettra :

savourer la vie, être plus dans la légèreté

aimer entièrement et me faire confiance pour prendre soin de moi

retrouver le plaisir de travailler sereinement

m’épanouir sans entrave

vivre en bonne santé et veiller sur moi.

 

Puis, écrire chaque item sur un “post-it” en commençant la phrase par “je” et le coller bien en évidence chez soi.

Je savoure la vie, je suis plus légère/léger !

J’aime entièrement et me fais confiance pour prendre soin de moi!

Je retrouve le plaisir de travailler sereinement !

Je m’épanouis sans entrave !

Je vis en bonne santé et je veille sur moi !

 

A force de lire et prendre conscience de cette nouvelle voie, tout notre être va s’y diriger. Notre mental va se mettre en mode “OK j’ai compris, let’s go !” et notre corps pourra respirer et se détendre.

Il restera à découper le papier pour en extraire la 1ère colonne.

Puis à le brûler pour dire au revoir à ces loyautés ou à ces peurs injustes

 

Si cet exercice ritualisé vous semble étrange, je vous invite à dépasser vos appréhensions pour le pratiquer !

Car rappelons-nous toujours qu’il n’y a que l’expérience qui nous fait nous transformer.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Website Protected by Spam Master