Nous pouvons toujours lire tous les bouquins de développement personnel du monde.

Nous pouvons toujours nous abonner à des revues et des magazines de psychologie.

Nous pouvons toujours nous faire aider, nous faire accompagner par un pro.

Nous pouvons toujours méditer, respirer, courir, écrire, peindre,…

Mais nous devons surtout apprendre une chose.

Une nuance.

Et pas une petite !

Un détail qui change tout.

Tout.

Surtout notre rapport à nous-même.

Cette piste peut grandement aider lorsque nous nous remettons en question, lorsque nous “travaillons” sur nous.

Voilà de quoi il s’agit :

Nous ne sommes pas nos actes.

Nous sommes – tout court.

Et nous posons des actes.

Ainsi, lorsque nous nous plantons ou agissons de façon inadaptée, cela ne fait pas de nous une personne à jeter, non aimable, non désirable, infréquentable, inintéressante.

Non.

Vous voyez la nuance ?

S’aimer, c’est s’aimer pleinement.

SANS CONDITION.

AUCUNE.

Cela permet de se réjouir lorsque nous vivons un succès, une réussite, une bonne nouvelle, un truc chouette.

Et cela permet aussi de se pardonner lorsque nous “déconnons”.

Avec les Autres.

Mais surtout avec nous-mêmes.

Du coup, cela booste à fond la confiance en soi !

ÊTRE.

Point.

Pas la peine d’attendre d’avoir maigri, d’avoir changé de boulot, de mec, d’appart, de mois, de lunettes, de voiture, de coupe de cheveux, d’état d’esprit,…

Ici & maintenant.

Être simplement soi.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>