Elle parait presque inutile cette question, non ?

Bah évidemment que je sais recevoir ! Je prends tout ce qui m’arrive sans culpabilité, sans empêchement, sans gêne, sans calcul, sans jugement.

Sincèrement, je ne pense pas qu’elle soit inutile car il me semble qu’elle nous traverse tous un jour.

J’en ai pour preuve mes client(e)s qui lorsque tout va bien, après un travail sur soi de fond, ont alors du mal à penser que ça va durer.

Ça va trop bien, il va m’arriver un truc !

Ah et puis aussi, notre façon d’être embarrassé quand on nous chouchoute, quand on nous offre un cadeau « juste comme ça » ou quand on nous fait un compliment.

Oh merci mais il ne fallait pas.
Oh mais ça me gène.
Ce pull joli qui me va bien ? Oh trois fois rien aux soldes !

Et si on arrêtait de se diminuer ?

Et si on prenait ce qui vient sans minimiser, sans se méfier ?

Et si on s’autorisait à penser que nous sommes digne de tout ça ?


Accepter de l’aide, dire juste merci à un compliment, recevoir un cadeau spontané, qu’on nous rende un service, qu’on nous donne des légumes du jardin…

C’est à dire à ne pas laisser la peur nous guider (peur de se sentir redevable, peur de déranger, peur de ne pas être à la hauteur, peur de ne pas pouvoir rendre la pareille, etc.).

Mais plutôt ouvrir son cœur. Créer une ouverture dans son cœur pour accueillir tout ce bon, le plus naturellement possible.

Pas facile n’est-ce pas ?

Alors peut-être pouvons-nous commencer par nous observer.

Nous regarder fonctionner. Et lorsque nous nous prenons en flag de « non recevoir avec le cœur », de changer de canal et d’ouvrir notre horizon.

Pour laisser plus de place à l’abondance.

Pour devenir riche humainement et émotionnellement parlant.

Ce n’est pas profiter des autres.

C’est juste ré-équilibrer un peu les choses. Car quand on a dû mal à recevoir, on est du genre à donner beaucoup.

Pourquoi pas ?

C’est très en lien avec l’estime que nous avons de nous-même.

Nous sommes en capacité de recevoir quand nous nous octroyons de la valeur.

Sans ça, nous préférons donner et donner encore pour pleins de bonnes raisons conscientes ou non : être aimé, être parfait, ne pas décevoir, séduire, être apprécié, etc.

Mais recevoir fait tellement de bien aussi quand on l’accueille pleinement.

Encore faut-il s’en sentir réellement digne. Une belle piste à explorer non ?

Partagez !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.