monde_sanscancre_bienetrologieVendredi… jour parfait pour vous faire une révélation ! Talam !

(Roulements de tambour….)

C’est parti !

Il existe un monde dans lequel il n’y a pas d’enjeu, pas de performance à atteindre, pas de notes à obtenir… Il existe un monde dans lequel il n’y a pas de perdant, pas de médiocrité, pas de « peut mieux faire »… (ça vous rappelle des souvenirs ??).

Il existe un monde dans lequel on n’a pas besoin de se mentir en se prenant pour quelqu’un d’autre que soi, dans lequel on n’a pas besoin d’en faire des tonnes pour être quelqu’un, dans lequel on n’a pas besoin de faire semblant.

Il existe un monde dans lequel ce que l’on dit, ce que l’on ressent, ce que l’on fait, est légitime, est vrai, a du sens et de la valeur.

Alors ? Vous voulez savoir où ce monde se situe ? Une destination parfaite pour vos prochaines vacances !
Allez, je vais vous le dire.

Ce monde c’est celui de la sophrologie.

En sophrologie, effectivement, les exercices et les pratiques proposés, ne visent pas la performance mais l’expérience.

L’expérience de soi.

En sophrologie, on pratique pour soi, avec soi. On ne rate rien, on ne perd pas. On n’est pas « bon en sophrologie » ou « nul(le) en sophrologie ». On pratique simplement.

En conscience. Sans jugement.

C’est tout bénéf 🙂

En pratiquant la sophrologie, on développe nos compétences, nos ressources, nos capacités. On se fait du bien à court, moyen et long terme. Mais pas comme si on passait le permis ! Plutôt comme si on se faisait un cadeau.

Et dans notre monde actuel, trouver un lieu dans lequel on peut souffler, être soi, se ressentir dans l’ici et le maintenant sans se poser la question « est-ce que je fais bien ? », je trouve cela précieux.

La sophrologie n’est définitivement pas un sport de combat !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>