Les faits sont là : j’en ai marre de vous parler COVID-19, Coronavirus, confinement et déconfinement. Ça y est, je sature ! J’ai intégré les règles, j’ai testé les règles et ma foi, la vie continue.

Cette fois, j’ai envie de vous partager quelques-uns de mes petits rituels personnels du soir, histoire de me préparer à une bonne nuit. Une bonne nuit ? Vous savez, une nuit de 7h environ, sans réveil, sans froid, sans chaud, sans cauchemar, sans être dérangé, sans insomnie, sans petit vélo dans le crâne… Le rêve quoi !

Si la préparation d’un sommeil réparateur n’est pas une science exacte (malheureusement), il reste toujours de multiples possibilités pour l’améliorer. Voici mes 5 astuces. Je peux en utiliser qu’une comme les combiner. A vous de voir, si elles vous parlent et si, ne les connaissant pas, vous avez envie de les tester !

1/ Deux huiles essentielles que j’adoooore

J’ai en permanence sur ma table de nuit, deux flacons d’huiles essentielles :
– l’‘ylang-ylang
– le petit grain bigarade.

Je dépose chaque soir une goutte (et une seule) de l’une ou de l’autre (selon humeur et envie) sur l’un de mes poignets que je frotte à mon autre poignet. C’est tout.

Idéalement, il faut la plupart du temps diluer les huiles essentielles avec de l’huile neutre type jojoba ou amande douce avant application. Mais il semble que pour ces deux huiles, l’application d’une toute petite quantité à même le poignet reste sans risque.

L’ylang-ylang est réputée pour son effet déstressant et calmant. On la conseille pour les troubles du sommeil et les insomnies. Son odeur capiteuse enveloppe de réassurance et de sensualité.

Le petit grain bigarade ne produit pas le même effet olfactif du tout. Plus tonique, plus vif aux narines, il opère immédiatement sur la nervosité. Efficace contre les insomnies, c’est une huile calmante et relaxante.

2/ L’exercice pour finir la journée sur du positif

Je conseille souvent cet exercice à mes clients. Je le trouve simple et efficace à la fois. Pour qu’il agisse en profondeur, il est utile de le pratiquer pendant plusieurs jours voire semaines.

L’idée ? Se coucher, s’installer confortablement, mettre sa petite goutte d’huile essentielle (si le cœur nous en dit) et lister trois choses positives de la journée qui vient de s’écouler. C’est à dire trois choses pour lesquelles vous vous dites quelque chose comme : « c’était cool, c’était bien, c’était chouette« .

Lire aussi  Interrompre pour se ressourcer

Le must ? Noter chaque soir vos trois choses, dans un petit carnet. De quoi booster son capital positif à coup sûr !

Variantes possibles, identifier :

  • trois choses pour lesquelles vous avez de la gratitude (qu’est ce que j’ai pu en avoir pour mon jardin pendant le confinement !)
  • trois choses qui vous ont fait plaisir
  • trois choses que vous avez aimé faire
  • trois moments durant lesquels vous vous êtes senti vous-même
  • etc.

3/ Le fameux « body scan »

Ah je l’aime cet exercice si classique en sophrologie ou en méditation ! Et pour cause, il a fait ses preuves. L’idée ? En position allongée, après s’être posé au calme, ressentir tranquillement puis détendre chaque partie de son corps, les unes après les autres : le pied droit, les orteils, la plante de pied, le dessus du pied, la cheville, le tibia, le mollet, etc.

Mon petit + ? Perso, je préfère commencer par les pieds plutôt que par la tête (sens appris en formation). Car souvent le mental nous met quelques bâtons dans les roues. Alors que si l’on part du bas du corps, cela laisse le temps au mental de se calmer et de se canaliser sur ce que l’on engage ici et maintenant.

4/ Des gemmes que j’aime

Sans être une spécialiste mais en ayant fait un stage de litho-thérapie en 2018, il m’arrive régulièrement de piocher dans ma collection (basique) de pierres pour profiter de leurs multiples vertus. Il existe plusieurs pierres recommandées pour aider au sommeil :

  • le quartz rose (douceur, apaisement)
  • la malachite (baisse des ruminations et pensées négatives)
  • l’hématite (sécurité, sommeil profond)
  • l’améthyste (diminue les cauchemars et les insomnies)
  • le jade (favorise les rêves)
  • la lépidolite (contre les insomnies, sommeil réparateur)

Et d’autres très certainement, à utiliser en solo ou combinées.

Ma chouchoute ever reste le quartz rose. J’aime tellement cette pierre de douceur et d’amour ! Elle m’apaise et m’enveloppe véritablement. Je l’utilise soit posée sur ma table de nuit pour favoriser une nuit de sommeil douce et tranquille. Soit dans la journée, cachée sur mon cœur (autrement dit : dans mon soutif !).

Lire aussi  Ces gens qui travaillent sans faire de pause

Le choix d’une pierre reste personnel. L’intuition et le ressenti une fois en main, sont les meilleurs guides d’achat !

5/ Décompter mes respirations plutôt que compter les moutons

Cet exercice est extrêmement efficace pour canaliser les pensées-pirates ! Les participants à mon groupe de méditation en témoignent régulièrement.

Après une journée chargée ou préoccupante, il n’est pas toujours aisé de ralentir, de ne plus être envahi d’idées, de listes, de tâches, d’actions à prévoir, etc.

En pratiquant régulièrement cet exercice global, on acquiert peu à peu, un outil simple et relaxant, de quoi favoriser un endormissement serein.

Le principe ? En position allongée, prêt à vous endormir, la lumière éteinte, décomptez de 20 à 1 chacun de vos cycles de respirations comme suit :

20 j’inspire (ressentez votre inspir), j’expire (ressentez votre expir)
19 j’inspire, j’expire
18 j’inspire, j’expire
17 j’inspire, j’expire
Etc.

Pendant le décompte, c’est vous qui vous calez sur votre respiration et non votre respiration naturelle qui se modifie pour correspondre au décompte. Sans cela, bonjour l’essoufflement contre-productif !

Lorsque vous vous loupez, vous vous perdez, vous vous prenez les pieds dans le tapis, recommencez depuis 20.

Certaines fois, je n’arrive même pas à 10 tellement Morphée m’attend au tournant !

Partagez !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.