Quand j’étais ado, j’étais fan de Madonna, de U2, de Madness, de Sade ou de The Cure…
(#quadra)

J’avais, entre autres, accroché des posters de Madonna dans ma chambre. Des posters où elle posait dans tous types de tenues improbables. Je la trouvais libre, elle osait.

Elle osait être créative, souvent provoc et elle avait un succès fou. 

Plus tard, j’ai lâché la Madonne au profit d’autres icônes. Des hommes ou de femmes. Des acteurs, des écrivains, des artistes, des sportifs, des cuisiniers, des penseurs, des militants, des profs, des formateurs, des maîtres spirituels ou simplement des personnes rencontrées au fil de ma vie.

J’ai trouvé en chacun quelque chose de boostant.

D’inspirant.

Ils m’apportaient la confiance en moi que je n’avais pas totalement, la force qu’il me manquait, l’énergie que je cherchais, l’audace que je voulais développer, la ténacité qu’il me fallait, la méthode que j’ignorais.

Ils m’apportaient des petites ailes qui me permettaient de décoller un peu du plancher des vaches pour me dire “Vas-y, fonce !”.

 

Selon mon âge et mon présent d’alors, je dévorais des livres, regardais des conférences, écoutais des émissions radios et j’engrangeais ce dont j’avais le plus besoin sur le moment. 

Puis au détour d’une bibliographie ou d’une discussion, je rebondissais sur une nouvelle personnalité inspirante.

Et de nouveau, j’avalais toute matière propice à étoffer mes cheminements. 

 

Je pratique en continu cette recherche. Elle avance selon là où je m’emmène consciemment ou non 🙂

Mais le fil rouge est toujours le même depuis Madonna : comment être authentiquement soi-même et vivre la vie que l’on souhaite. 

 

Alors aujourd’hui, je vous propose un exercice de gratitude tout simple mais au pouvoir énorme. 

1/ Parmi toutes les personnes qui vous ont inspiré ou vous inspirent actuellement, choisissez-en une. Elle peut être contemporaine ou moyennageuse. Star ou quidam.

2/ Prenez un temps tranquille face à une feuille ou face à un traitement de texte puis lancez-vous dans la rédaction d’une lettre de gratitude à destination de cette personne.

3/ Décrivez comment vous avez connu cette personne et quelle impression vous avez eue immédiatement puis plus tard.

Listez ensuite ce que vous avez appris ou ce dont vous avez pris conscience grâce à elle.

Exposez pourquoi et comment cette personne a changé quelque chose en vous ou dans votre expérience de vie.

Finissez votre lettre en remerciant cette personne pour tout cela.

4/ Si la personne est vivante, envoyez-lui ! Même s’il s’agit de Beyoncé. Vous trouverez bien une adresse destinée aux courriers de ses fans.

Si la personne n’est plus de ce monde, choisissez un lieu où laisser cette lettre : un tiroir, une boite ou bien, décidez de la brûler sereinement, dans un beau feu de cheminée.

 

Puis, prenez un instant pour sentir ce que cet exercice a produit en vous. Laissez venir vos sensations sans les juger, sans vous juger.

Et si le cœur vous en dit, racontez-moi en commentaire ou en message privé 🙂

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Website Protected by Spam Master


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.