noel_plaisir_obligationC’est fou comme l’humanité est belle, riche et variée ! C’est fou comme les Hommes sont multiples et polymorphes (euh non…. Je m’emballe… quoique…).  Bref, ce que je veux dire c’est qu’en matière de fêtes de fin d’année, nous incarnons  et nous avons autour de nous des gens qui incarnent toute la palette d’émotions que celles-ci suscitent !

Quelques exemples… et quelques remèdes 🙂

L’excitation

Votre sapin est prêt depuis le 20 novembre 2015. Vos cadeaux ont été achetés tout au long de l’année 2015. Vous comptez les jours jusqu’au 24 et sifflotez Jinggle bells toute la journée. Vous êtes définitivement joyeux, Noël vous met en joie. Tout vous réjouit. Et Noël est votre moment à vous.

Remède : Plongez dans le plaisir des fêtes mais profitez en conscience. Ne vous laissez pas embarquer par un enthousiasme chosifiant. Respirez le ce Noël – pro-fon-dé-ment 🙂

La tristesse

Noël vous fout le spleen… Tous ces rituels qui dégoulinent… ça vous déprime. Pourquoi ? Parce que Noël n’est plus ce qu’il était pour vous, vous êtes peut-être nostalgique d’une certaine époque passée avec certains êtres chers… Noël approche et votre humeur s’attriste… Vous ne parvenez plus à retrouver ce plaisir si particulier que vous aviez. Vous abordez les fêtes avec une douce mélancolie.

Remède : Accueillez cette émotion, respirez là… Reconnaissez là. Laissez là s’exprimer. Ne la réfrénez pas. Puis tranquillement, décalez-vous et vous posant une question : comment faire en sorte que Noël ne vous plonge plus systématiquement dans cette tristesse chronique ?
La solution ? Inventez d’autres rituels, d’autres façons de vivre Noël qui correspondent à vous aujourd’hui, ici et maintenant. Soyez créatifs ! Autorisez-vous à créer un moment à votre image.

La surprise

Quoi déjà Noël ?? Quoi ? Plus que 14 jours avant Noël ? Au secours ! Bien que la décoration ambiante ne vous ait pas échappée, vous êtes en réalité surpris. Surpris que nous soyons déjà en décembre et surpris que vos collègues ou vos enfants ne parlent plus que de Noël… Vous comptez et recomptez votre budget… bof. Même votre porte-monnaie est surpris de ce qui l’attend.

Remède : Soufflez ! Soufflez encore. Inspirez profondément par le nez et expirez lentement par la bouche, comme si vous souffliez dans une paille. Bien. A présent, acceptez la réalité (J – 14) et re-la-ti-vi-sez. Vous vous sentez pris de cours ? OK. Et bien, regardez objectivement ce qu’il va vous falloir préparer, penser ou faire et définissez un plan « d’attaque ». Faites-vous un mini challenge avec vous-mêmes ! Chiche ? Et surtout, n’oubliez pas ensuite de vous féliciter et de vous remercier.

La colère

Noël vous gonfle sévère.  Et les fêtes de fin d’année en général. Quel gâchis ! Quelle fête commerciale ! Et tous ces gosses qui vont déborder de cadeaux sans s’en rendre compte. Et toute cette bouffe achetée ! Tout ce monde dans les magasins. Noël est pour vous une sorte de symbole de tout ce que vous détestez. L’excès, les dépenses futiles, la surconsommation, la décoration envahissante, les rassemblements familiaux anxiogènes, l’obligation annuelle d’être ensemble,…  Du 15 décembre au 15 janvier, vous êtes en mode ronchonchon.

Remède : Respirez ! Respirez ! Laissez un peu de place à du calme en vous. Mettez votre colère un poil à distance et méditez : d’où vient votre colère ? Vient-elle d’une tristesse mal vécue ? Traduit-elle un conflit avec vos valeurs existentielles profondes ? Décortiquez le fond, scannez cette colère…  Puis, acceptez ce qui est. Votre émotion, sa source et l’environnement dans lequel elle apparait. Acceptez que Noël soit fêté par d’autres, tel qu’ils en ont envie. Concentrez-vous dès que nécessaire sur votre respiration et sur des activités que vous aimez pratiquer. Laissez partir votre colère et autorisez-vous à faire la paix en vous… Personne ne vous oblige à rien. Alors arrêtez de faire la tronche 🙂

Le bonheur

Noël revient, chouette ! Ce n’est que du bonheur. Pour vous, Noel est synonyme de partage et finalement plus on est de fous, mieux c’est. Famille sur 3 générations, amis… Noel c’est à plusieurs que ça se vit. La préparation s’effectue pas à pas avec parfois quelques questionnements mais le but ultime (le bonheur partagé) n’est jamais oublié. Alors vous savourez la quête du cadeau « parfait », vous vous réjouissez des heures passées en cuisine à concocter le meilleur de vous-mêmes, vous choisissez avec attention chaque chose… Et puis une fois Noel arrivé, un large sourire ne quitte plus votre visage, votre cœur est comblé, votre palais aussi… Vous sentez comme ce Noel vous fait du bien… Vous accueillez tout avec bonheur…

Remède : Vivez chaque minute en conscience. Profitez de chaque visage, de chaque sourire, de chaque attention mutuelle… Inscrivez dans toutes vos petites cellules ce moment unique.

 

Alors ? Et pour vous ? Ça sonne comment Noël ?

One Comment

  1. Isabelle

    Moi ça sera bonheur même si ça sera sans ma famille (tant pis pour eux) mais avec mes zouzous, mon amoureux, ma BM et ma BS et le plus important c’est d’être sincère

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>