Ah bah en voilà un bon sujet ! En pleine crise sanitaire, nous fêtons la journée mondiale de la santé ! Elle est bien bonne, non ?!

Trêve de plaisanterie (si on peut dire).

A propos de santé, j’aime bien revenir à la définition de l’OMS personnellement. Vous la connaissez ? La (re) voici ci-dessous :

La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

J’apprécie de la relire de temps en temps pour m’ôter de la tête cette idée limitée que la santé est l’absence de maladie.

C’est d’ailleurs dans cette logique que j’ai créé le terme de « Bien-êtrologie ».

Dans cette proposition de l’Organisation Mondiale de la Santé, certain termes me semblent particulièrement importants.

Un état : donc pas une pensée issue du mental. Plutôt un ressenti par le corps (je valide !).

Complet : c’est comme à la crêperie, c’est la totale ! Jambon-œufs-fromage. Autrement dit, le physique ET le psychologique. Le corps ET l’esprit. Le physiologique ET l’émotionnel. Vous voyez le truc ?

Bien-être : rien de mieux comme terme pour renvoyer tout le monde à l’instant présent. J’aime l’idée du bien-être. Etre là, être bien. Etre dans le présent. Versus FAIRE. Versus AGIR. Non, « juste » être. Loin aussi de l’idée du « mieux-être » que je n’aime pas non plus. Pourquoi mieux ? Pourquoi toujours mieux ? Ne sommes-nous pas déjà assez malades de pression ? De stress ? Pour continuer à être écrasés par toujours plus ? Soyons là et soyons bien, c’est déjà une sacrée mission.

Physique, mental & social : Merci de ce rappel l’OMS ! L’homme est un animal social effectivement. Pour moi, il manque quand même une notion. Comme dit précédemment, il aurait été bien d’utiliser des termes tels que « émotionnel, psychique, psychologique » par exemple. Mais avoir inclus la dimension sociale donc relationnelle, c’est bien entendu crucial.

Bref, tout cela pour dire que :

  • Avoir un corps qui ne pose pas de problème mais se sentir débordé(e) par ses émotions, ce n’est pas être en bonne santé.
  • Avoir confiance en soi mais avoir pris 10 kg suite à un coup dur, ce n’est pas être en bonne santé.
  • Assurer sa journée de travail comme une cheffe et rentrer chez soi en pleurant de fatigue, le corps douloureux, ce n’est pas être en bonne santé.
  • Etre en forme physiquement, manager des équipes toute la semaine et avoir des accès de colère envers ses proches, ce n’est pas être en bonne santé.
  • Avoir une bonne hygiène de vie (alimentation, sommeil) et souffrir de solitude le soir au point de faire des crises d’angoisse, ce n’est pas être en bonne santé.
  • Sentir des douleurs dans son corps et les supporter à la « je vais bien tout va bien », ce n’est pas être en bonne santé.

Je m’arrête là. Vous avez compris ce que je voulais dire, je pense !

Ces temps difficiles nous le prouvent. Tout notre être, dans sa globalité est important. Et nous n’avons pas à dealer des parties de nous. Ce n’est pas le physique au détriment du psychique. Ce n’est pas l’émotionnel au détriment du corporel.

Nous sommes un TOUT.

C’est pour cela qu’en tant que thérapeute, je suis définitivement du côté des thérapies psycho-corporelles !

Ainsi, je vous invite à faire le point avec vous-même en vous demandant comment vous vous sentez en ce moment : physiquement ET émotionnellement. En fonction de la réponse, vous saurez dans quelle direction aller.

Peut-être du côté du médecin, de l’ostéopathe ou du dentiste.
Peut-être du côté du thérapeute, du psychologue ou de la sophrologue.

Logique, non ?

Alors pourquoi les maux émotionnels et psychiques sont-ils toujours aussi peu entendus ? Je sais qu’il n’est pas facile de passer la porte d’un cabinet de thérapie. Mais j’espère sincèrement, que dans l’esprit du plus grand nombre, cela va évoluer encore et encore.

Sinon, c’est comme abandonner une partie de soi.
C’est comme imaginer que cette partie n’est pas si importante au fond.
Qu’elle ne mérite pas notre attention.

Alors que corps et esprit ne font qu’un en réalité. Ils sont liés, reliés, interdépendants et porteurs d’unité.

Ne l’oublions jamais.

 

Besoin d’être accompagnée ? Prenez RDV en ligne

Partagez !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.