L’heure a sonné pour moi de sortir du bois. Tout comme souvent les jours de rentrée, mon coeur me semble battre plus fort. Je suis excitée et en même temps quelques peurs refont surface par moment. J’ai peur de ne pas être comprise.

Pour autant, je suis intimement convaincue que je suis dans la bonne direction. J’ai besoin de dire ce que je traverse depuis plusieurs mois et de le partager avec vous. J’ai envie de me présenter telle que je suis aujourd’hui et non telle que je l’étais encore, il y a plusieurs semaines.

Je vous explique ?

En avril dernier, j’ai suivi “par curiosité” (ah ah elle est bien bonne celle-là !) un stage d’éveil de conscience et de magnétisme. J’avais dans l’idée de soutenir l’association qui l’organisait et dans laquelle j’interviens. J’avais dans l’idée de rencontrer de nouvelles personnes et de passer un bon week-end. J’avais dans l’idée d’ouvrir mon champ intellectuel surtout, avec de nouvelles connaissances.

Ce qui m’avait attiré était le terme de “conscience” puisque la sophrologie (mon métier) apprend à augmenter la conscience de soi. Quant au “magnétisme”, avec du recul, je me rends compte à quel point, mon cerveau n’avait pas réellement lu ce terme. Je m’étais dit un truc du genre “Magnétisme ? Mouais. Je ne crois pas à tous ces trucs de toutes façons. Je verrai bien“.

Arf ! Arf ! Arf !

Résultat ?

A l’issue de deux jours intenses faits d’apports théoriques, d’exercices pratiques et de chouettes méditations :

Je me suis pris une méga claque.

Une immense et incroyable claque !

Une claque en forme de vague, qui n’attendait que moi pour déferler.

En effet, durant ce stage, j’ai découvert MON magnétisme.

Celui que nous avons tous en nous et dont, souvent, nous ignorons l’existence (parce que personne nous le dit ou alors parce que cela semble trop “barré” pour nous). J’ai pris conscience que dans mes mains, il se passait des choses. Et qu’autour de nous, le monde était encore plus grand que ce que j’imaginais.

 

Remuée, perturbée… pas du tout libérée, délivrée !

Après ça et immédiatement, ma vie a changé. Ma perception globale a changé. Ma compréhension de ce que je vivais a changé. Ma lecture des évènements passés et de mes aspirations a changé.

Et je dois dire que cela m’a beaucoup perturbée. Car moi qui suis totalement terrienne, cartésienne et concrète, j’ai résisté. J’ai eu du mal à accepter. A intégrer. A ouvrir mes bras et mon cœur à cette nouvelle dimension.

J’ai traversé trois semaines en mode “pas bien”, entre boulimie dévorante d’en savoir plus sur ce nouveau “pouvoir” et sensation de déprime intérieure. Telle une petite mort. Oui, n’ayons pas peur du mot. Quelque chose était en train de mourir en moi et autre chose devait s’implanter. Il restait à laisser faire et à lâcher prise (vous savez, ce que j’apprends à faire à mes clients à longueur d’année !!).

Cet inconfort a duré longtemps. En tout cas, c’est la perception que j’en ai eu.. J’avais du mal à m’adonner à mes activités habituelles, je luttais pour garder le cap, je prenais sur moi (bravo la sophrologue !). J’ai eu peur de perdre mon élan, mon énergie et mon envie. J’ai eu peur de moi.

Mais si on m’avait proposé de revenir à celle que j’étais avant le stage, j’aurais dit : no way !!!

Certitude et conviction intime

Je sentais que je ne pouvais pas ne pas y aller. Je sentais que MA vérité était dans cette direction et pas ailleurs. Alors j’ai nourri ma soif d’en savoir plus. J’ai nourri mon mental contrôlant pour qu’il me lâche un peu les baskets (il fallait que je maitrise le sujet pour me sentir légitime !…). Alors j’ai lu, j’ai suivi des enseignements en magnétisme et radiesthésie, j’ai pris des notes, regardé des dizaines de vidéos, parcouru des centaines de pages sur internet sur le magnétisme, les corps subtils, la physique quantique, les soins énergétiques, la radiesthésie, les guides, les rituels, les façons de développer son magnétisme, des témoignages, etc.

Et puis, l’évidence est apparue : il fallait que je pratique. Que je m’entraine. Que je mette mon magnétisme au service de cette cause qui m’anime depuis longuement : aider les Autres. Mes mains chauffaient dès que je me concentrais sur elles, m’appelant à “y aller”. Ma tête avait ingurgité des tonnes d’infos, il fallait que je passe au concret.


Premiers pas

Alors après moultes tergiversations et luttes avec mon mental contrôlant qui me disait que j’étais TOTALEMENT dingue et inconsciente, j’ai quand même sauté le pas. Je ne pouvais pas faire autrement. Pour commencer, j’ai magnétisé les restes secs de mon bougainvilliers qui visiblement n’avait pas supporté le gel de l’hiver et était jugé “foutu”. J’ai magnétisé de l’eau, j’ai magnétisé mon chat revenu en boitant d’une virée en forêt.

Puis j’ai envoyé un mailing à quelques-uns de mes contacts. Je leur ai proposé une harmonisation énergétique, c’est-à-dire un soin qui vise à identifier les nœuds énergétiques dans le corps et à les dénouer ensuite pour retrouver son équilibre et se sentir mieux. J’ai lancé cette bouteille à la mer en précisant que ce soin était évidemment gratuit puisqu’il me permettrait en échange de développer ma perception et ma capacité à ressentir les déséquilibres pour, au mieux, les soulager un peu.

J’ai appuyé sur “Envoyer”. Et, flippée mais très impatiente, j’ai attendu. Je sentais qu’il fallait que je me fasse encore plus confiance. Que tout cela était une évolution de ma pratique et non une rupture. Que tout était logique et naturel.

Dans le même temps, j’ai proposé à mon entourage familial de pratiquer des soins en présentiel ou à distance sur photo. Et effectivement, en quelques semaines, des personnes sont venues à moi. Des proches, des anciens clients, des connaissances de clients, des gens de mon réseau, etc. Je pouvais enfin pratiquer. Être dans le concret.

Certaines personnes m’amenaient sur le sujet puis mettaient “tout ça” à distance, un peu méfiants. D’autres faisaient un genre de “coming-out” complice, me rassurant sur la réalité du magnétisme et de son utilité universel.

J’ai compris alors que le sujet “énergie et magnétisme” ne laissait personne indifférent. Apparemment, il suscitait parfois beaucoup d’amour et d’ouverture, et parfois, beaucoup de rejet aussi…

 

Soulager

Mes premiers soins, hésitants sans doute, ont porté quelques petits fruits (parfois). Ce qui m’a permis de m’encourager à poursuivre. A suivre mon intuition encore plus. Et peu à peu, j’ai pu soulager des personnes avec un ou plusieurs soins, en présentiel ou à distance sur photo. Eczéma, brûlure, stress, fatigue, problèmes aux yeux, aux jambes,… Je pouvais faire quelque chose. “Ça” marchait.

La mission était d’aider la personne à relancer sa propre capacité d’auto-guérison. Et cela, correspondait tout à fait à la posture professionnelle que j’avais adoptée jusque là. Accompagner les gens pour qu’ils prennent conscience de leurs capacités ! Être un vecteur ou un canal de leur libération. Je suis de toutes façons personnellement très attachée à la notion d’autonomie et de pouvoir d’agir de chacun.

Par moment, je dois dire que je n’en suis pas revenue moi-même. Sidérée, j’avais même du mal à me dire que c’était moi qui avais aidé à cela. Et lorsqu’il n’y avait pas de résultats tangibles, je repartais potasser tout ce que je pouvais pour en apprendre encore plus sur d‘éventuelles techniques précises.

Mais les écrits ou témoignages allaient tous dans le même sens :
1/ Avant tout, ouvrir son cœur et travailler à partir d’une intention d’aide et d’amour, la plus authentique possible.
2/ se faire confiance et écouter son intuition.

Autrement dit, quand on pratique des soins énergétiques, on est dans une forme pure de soi. On ne triche pas, on ne fait rien à moitié, on est là, centré sur la personne, rempli d’amour et d’intention positive. On lui envoie de quoi se sentir mieux et on la magnétise dans cette intention là. On n’est ni magicien, ni médecin. On est juste des facilitateurs de capacités. C’est la personne magnétisée qui fera le boulot ensuite.

Comme en sophrologie, comme en coaching, comme en thérapie, comme après un massage,…Ces techniques sont des leviers de bien-être. A la personne de s’en saisir, si elle le veut, si elle est prête, si cela lui convient, si c’est le bon moment.

 

Alignée

C’est en partant en vacances et en prenant un peu de recul que j’ai pu voir où j’en étais “avec tout ça” et ce que je pouvais mettre en place pour me sentir encore plus proche de ma vérité. Cet été, j’ai eu la chance de me balader dans les champs de mégalithes de Carnac ou dans les sentiers de la forêt de Brocéliande. J’ai ainsi pu constater comme le haut de mon corps vibrait à l’approche des pierres et comme le tombeau de Merlin m’avait attirée et touchée. J’y ai vu comme un signe que ma voie était aussi de ce côté à présent et qu’il fallait que j’élargisse officiellement ma palette d’outils thérapeutiques tout en continuant à cheminer.

J’ai conscience que cette nouvelle page pour moi peut en effrayer certains autour de moi ou tout simplement, vous mes lecteurs ou mes clients anciens et actuels. Je le sais. Mais je sais aussi que je ne peux ignorer ce dont j’ai pris conscience. Et cela va bien au-delà de mon magnétisme. Cela confirme des voies que j’avais commencé à emprunter sans réellement les relier. Cela affine mes choix de vie et mon approche professionnelle.

C’est donc avec un immense plaisir (et beaucoup d’émotion en fait !) que je vous informe que je propose à présent des soins énergétiques en présentiel au sein de mes cabinets de Bordeaux et de Bazas ou à distance à partir d’une photo. Vous trouverez toutes les infos sur mon site.

Mon site a été remanié lui-aussi ! Histoire de se mettre en accord avec mon alignement de rentrée 🙂

Je reste à votre disposition pour toute question ou échange. Et je vous remercie d’avoir lu jusque là !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Website Protected by Spam Master


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.