Je ne veux pas vous affoler avec ce titre ! D’ailleurs mon propos ne concerne pas le COVID-19. Que l’on soit bien clair.

L’idée vient plutôt du constat que ce qui vous amène à moi, c’est le contrôle et ses déclinaisons : peur de perdre le contrôle, arrêter de tout contrôler, lâcher le besoin de contrôle, etc.

J’en ai pour preuve les mots clés que vous tapez dans vos moteurs de recherche.

Ainsi, vous atterrissez ensuite sur l’un de mes articles consacrés à ce sujet que j’aime bien. J’avoue.

Pourquoi ?

Peut-être parce que je fais un peu partie de la famille ! Je suis une ex-contrôlante devenue sophrologue ! Arf !

Mais j’ai mis de la distance avec cette tendance. Depuis une bonne dizaine d’années maintenant. 😁

Qu’est-ce qui explique ce revirement ?

L’épuisement, le stress, le fait d’exiger de mon entourage de fonctionner comme moi, la frustration, l’insatisfaction permanente ou presque, les ruminations, la dispersion, etc.

A force j’en ai eu marre de tout ça. De cette pression continue et de cette charge mentalo-émotionnelle H24.

Alors évidemment, à présent que je suis devenue sophrologue et plus globalement thérapeute, j’attire à moi, des clients « comme moi ».

C’est un phénomène normal et mécanique parait-il chez les psy et autres professionnels de la relation d’aide.

Moi cela me fait juste chaud au coeur de me dire que je peux aider.

Aider car ce sujet je le connais par coeur.

Nous les thérapeutes, nous n’avons pas besoin d’avoir vécu TOUTES les souffrances pour comprendre nos clients.

Mais, cela aide d’avoir traversé et travaillé certaines tendances mauvaises pour la santé.

Lire aussi  Connaissez-vous vos priorités ?

Alors si vous avez tapé « besoin de contrôle » et que vous avez surfé quelques minutes sur mon site, j’ai envie de vous dire : des solutions existent. Soyez les bienvenus !

Non seulement des solutions existent mais en plus, elles ne vous changeront pas fondamentalement.

Elles vous permettront « juste » de vous ré-aligner un fonctionnement moins épuisant et plus satisfaisant.

Vous conserverez votre rigueur, votre sérieux, votre loyauté et votre grande capacité de travail. Mais vous apprendrez à ne plus vous faire mal.

Vous poserez vos limites. Vous saurez dire des trucs du style : stop, non, plus tard, je vais réfléchir, etc. 👏

Utile non ?

Partagez !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.