Des échecs, nous en vivons tous.

C’est quoi un échec d’abord ?

Le Larousse dit “Résultat négatif d’une tentative, d’une entreprise. Manque de réussite, défaite, insuccès, revers”.

Il n’y a pas de quoi sauter au plafond en effet.

Il y a même de quoi déprimer, râler, “être deg”… !

De quoi laisser tomber, baisser les bras, lâcher l’affaire…

Et rester sous sa couette.

ET BIEN NON !

Restez sous votre couette si cela vous fait plaisir… mais moi, je ne suis pas d’accord avec cette définition.

L’échec n’est pas QUE synonyme de négatif.

Sur le coup d’accord, ça fait mal, ça fait crier, ça fait pleurer, ça fait suer… (je reste polie).

Mais quelques temps après, que constate t-on ?

Qu’est-on capable de dire à propos de cet échec là précisément ?

– Suite à cela, j’ai pris conscience que…
– Cela m’a aidé à me rendre compte que…
– J’ai ouvert les yeux…
– J’ai pris une grande décision à la suite de cet échec…

Et là, ce n’est que du bonus. Pourquoi ?

Parce que dans chaque échec il y a une sorte de message, de leçon de vie !
Je ne dis pas qu’il est facile à entendre à chaque fois ce… foutu message… Il faut du temps souvent. Beaucoup de temps.

Mais je dis que si nous nous mettons en mode “OK j’en suis là mais que m’a appris cet “échec” ?”…

Et bien tout à coup, ça s’illumine de sens !

Car nos échecs n’arrivent pas par hasard… (Et bam !).

Alors regardons nos “échecs” qui à ce stade sont à rebaptiser en

EXPÉRIENCES

Et examinons ce qu’elles nous ont appris 🙂

Bonne exploration…

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>