Je pensais à un truc ce matin :

le principe même d’une primaire ne marche pas du tout en matière de développement personnel.

Mais alors pas du tout !

C’en est même drôle.

Imaginez : vous votez pour un candidat (parmi d’autres) chargé de gérer votre bien-être.

Nan mais allo quoi ?

Il est élu et il se met à réformer, à revoir, à réorganiser…
Don’t act, nous l’avons élu.
Il prend des décisions, il essaie des stratégies…
Don’t act, nous l’avons élu.

Tout à coup ça me fait penser à une forme d’emprise. Car en matière de psychologie ou de développement personnel, accepter que quelqu’un gère pour moi, ça craint.
Alors posons nous la question :

Y a t-il quelqu-un que j’aurais élu en train de gérer mon bien-être ?

Aucun débat. C’est inutile.
Le candidat c’est vous.
Le président c’est vous.
Le phare dans la nuit c’est vous.

Vos besoins, vos émotions, vos projets vous appartiennent.

Vous êtes l’expert de vous même !

Votez pour vous 😉

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>